Le patron

La robe Malice est une robe droite qui se fait en deux temps trois mouvements! D’ailleurs, c’est une fois de plus un patron facile bien adapté aux débutantes.

En effet, la robe se compose de seulement 6 pièces:

  • Un devant
  • un dos
  • Une parmenture devant
  • Une parmenture dos
  • La manche gauche
  • La manche droite

Ensuite, pour les techniques de couture à maîtriser, elles ne sont pas bien compliquées:

  • Coudre droit
  • Coudre une pince
  • Coudre des boutons et des boutonnières
  • Repasser ! (particulièrement important pour la réalisation de cette robe)

Enfin, pour les fournitures, vous n’aurez pas besoin de grand chose non plus: un beau tissu (pas de matière extensible), six boutons, et c’est parti!

Réalisation de la robe Malice

Pour confectionner cette robe, j’ai choisi un belle toile de coton sergé imprimé. Je l’ai acheté chez Toto Tissus à Paris. Personnellement, j’adore ce tissu car il ressemble au jean , mais est beaucoup plus léger. Du coup pour une version d’été, ce tissu convient parfaitement.

Les pièces du patron et les fournitures

Vu la simplicité de la robe, il n’y a rien d’autre à dire, ci-dessous le résultat à chaque étape de la réalisation:

Les pinces

Un petit conseil pour coudre une pince: pour ma part lorsque je la réalise je ne fais de point d’arrêt ni au début ni à la FIN (surtout). Au début, car je ne veux pas prendre le risque de dévier en revenant en arrière. A la fin, pour que la pointe soit bien plate et qu’il n y ait pas de petite bosse sur l’endroit du tissu (c’est moche!). Je sécurise en faisant un simple double nœud.

Préparation et couture de la pince
Résultat de la pince sur l’endroit

Pose et assemblage des parmentures

Pose de la parmenture sur le devant
Pose de la parmenture dos
Parmenture posée, résultat sur le devant
Parmenture posée, résultat sur le dos
Fixation des parmentures ensemble
Mini difficulté: il faut coudre très près du bord

Les manches: Ourlet et assemblage

L’ourlet des manches proposé par le patron apporte une finition particulièrement élégante. Je n’avais jamais fait ce type d’ourlet, et je dois dire que je suis assez fan. Je le garde en tête pour d’autres projets!

Formation de l’ourlet des manches

Tous se joue sur la formation de deux plis et une mise en forme au fer à repasser , au final ça donne ceci:

Résultat de l’ourlet des manches

En général, la partie assemblage des manches est un moment que je redoute encore. Il y a toujours des plis disgracieux par ci par là, et je suis obligée de recommencer. Pour cette robe cela a été simple car la robe n’est pas encore fermée à ce moment là. Tout tombait nickel avec les repères.

Assemblage de la manche à la robe
Les manches sont assemblées, il ne reste plus qu’à fermer la robe!

Assemblage final et pose des boutons

Les épaules avant la pose des boutons et boutonnières
Boutons posés
Ourlet du bas de la robe
Robe terminée!
Détail de l’ourlet de la manche, j’adore!

Ce qu’il faut retenir de la robe Malice

  • Très bien adapté aux débutantes en couture: si on s’applique et qu »on prend son temps, il est peu probable de se planter royalement. En effet, les étapes sont claires et bien expliquées, et il n’y a pas de technique avancée.
  • Rapide à coudre: J’ai dû mettre 4 heures au lieu des 3 indiquées, mais ça reste raisonnable en termes de temps passé.
  • Une robe simple, agréable à porter, et intemporelle: la coupe droite est facile à porter. Si on veut marque la taille, on peut très bien l’accessoiriser avec une ceinture!
  • Mention spéciale pour la finition des manches: pas de couture apparente. A la place, un joli pli qui tient très bien. Technique à retenir pour d’autres cousettes!